Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK

L'Ommegang

n°: PCI/CIE BRU0005

L'Ommegang est candidat officiel pour l'inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.

L’Ommegang est un événement traditionnel et festif qui se déroule chaque année pendant deux soirées au début juillet dans le centre historique de Bruxelles.

D’après la légende, la procession ("Ommegang" signifie "marcher autour") date de 1348, et célèbre l'arrivée d’une vierge miraculeuse ramenée d’Anvers en barque, et déposée dans la chapelle du Sablon, sous la garde des arbalétriers. Chaque année, le dimanche précédant la Pentecôte, l'Ommegang vénérait celle qui était devenue une protectrice de la ville. Procession religieuse à l’origine, le cortège se transforme au fil du temps en un événement mondain dans lequel défilent tous les corps constitués de la communauté urbaine. Lorsque Charles Quint vient à Bruxelles le 2 juin 1549, le Magistrat de la ville choisit de lui présenter l’Ommegang et de montrer ainsi clairement à l’Empereur la puissance économique et militaire de la Ville. En déclin au 18e siècle et n’ayant connu que deux représentations au 19e siècle, l’Ommegang moderne est recréé en 1930 sur base des descriptions du cortège auquel Charles Quint avait assisté en 1549. Interrompu durant la seconde guerre mondiale, annuel depuis 1957, l’Ommegang actuel reste profondément inspiré de la version de 1930, tout en évoluant constamment quant à sa forme et ses fonctions, suivant les changements de la société.

Près de 1200 hommes, femmes et enfants, francophones et néerlandophones, participent aux trois parties qui composent l’Ommegang.
Tout commence vers 19h30 Place du Sablon par un concours de tir à l’arbalète entre les deux Serments bruxellois. Ensuite, on peut assister à l’accueil de Charles Quint dans l’église ainsi qu’au départ du cortège. Peu après 21h, l’empereur quitte le Sablon en direction de la Grand-Place. Il est suivi par le cortège qui inclut de nombreux groupes dont les arbalétriers, des archers, des escrimeurs, des arquebusiers et le bon peuple bruxellois. Celui-ci parcourt les rues de la ville en suivant un tracé de 1,5 kilomètre, proche de celui du passé. Vers 21h également, les présentations commencent sur la Grand-Place par l’installation dans la tribune du Magistrat de Bruxelles et de la cour impériale. Se succèdent ensuite d’impressionnants lancers de drapeaux et une parade de l’escorte impériale à cheval munie des bannières représentant les possessions de Charles Quint. Vers 22h, le cortège venant du Sablon pénètre sur la Grand-Place où il serpente comme sur les tableaux du 17e siècle. Une demi-heure plus tard commence une fête breughélienne pour le bon peuple de Bruxelles au cours de laquelle des groupes de détenteurs de différentes formes de patrimoine culturel vivant donnent des représentations (géants, animaux processionnels, échasseurs, théâtre de Toone, gilles de Marchienne, …). Vers 23h, après un feu d’artifice, l’empereur retourne dans l’Hôtel de Ville et la fête populaire se poursuit sur la Grand-Place.

L’Ommegang est un élément du patrimoine culturel immatériel complexe, porté par une grande communauté, surtout bruxelloise. Cette manifestation contribue aussi bien aux sentiments identitaires des différents groupes qui la composent qu’au renforcement de sentiments identitaires bruxellois. La communauté concernée par l’Ommegang est composée de ceux qui représentent et transmettent (les figurants représentant le bon peuple, les arbalétriers, les archers, les arquebusiers, les escrimeurs, les lanceurs de drapeaux, les échasseurs, les porteurs de marionnettes de Toone, les musiciens et les danseurs, les porteurs de géants et animaux processionnels, les Chambres de Rhétorique,…), de ceux qui assistent (les habitants de Bruxelles et de sa région, ainsi que les spectateurs Grand-Place) et de ceux qui organisent (l’ASBL Société Royale de l’Ommegang).

L’Ommegang est lié de manière interdépendante aux sites historiques bâtis que sont l’église du Sablon et la Grand-Place de Bruxelles. Cette dernière, inscrite au patrimoine mondial, est un espace culturel indispensable pour l’Ommegang qui perpétue la tradition des cortèges de diverses communes de l’ancien Brabant où figuraient des porteurs d’éléments de patrimoine immatériel différents (danseurs, musiciens, fous, géants, animaux processionnels, personnages représentant Charles Quint et sa cour).

Voir la fiche d'inscription à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la région Bruxelles-Capitale.