Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / News / Le Palais de Justice de Bruxelles

Le Palais de Justice de Bruxelles

Chantier de sécurisation et de restauration

Chantier de sécurisation et de restauration

La sécurisation des entrées principales du Palais de Justice de Bruxelles vers la place Poelaert et la rue aux Laines constitue actuellement l’une des principales préoccupations en ce qui concerne l’utilisation du bâtiment. Jadis, tout le monde pouvait pénétrer librement dans le bâtiment via les portes en  bronze monumentales situées côté place Poelaert. Il était nécessaire et urgent de mettre en place un système de contrôle efficient, avec des entrées et sorties indépendantes et des circuits séparés pour, d’un côté, les magistrats et le personnel et, de l’autre, les visiteurs. Après concertation avec les Monuments et Sites, il a été décidé d’intégrer l’équipement de contrôle nécessaire (notamment des systèmes de scannage ) dans le peristyle côté place Poelaert. L’implantation des nouvelles installations tient compte de la lisibilité de cet espace monumental et est réversible.

 

En outre, la partie centrale du péristyle monumental (à hauteur des nouveaux accès) et les couloirs adjacents sont restaurés. Dans les couloirs, qui, jusqu’il y a peu, faisaient office de bureaux, des parois légères ont été retirées ; les plafonds, parois et sols ont été soigneusement restaurés dans leur état d’origine, avec reconstruction de la polychromie originale. Tout cela se fait en étroite concertation avec la cellule Travaux de la DMS qui suit le chantier de près.

Le permis a été délivré le 17 septembre 2015 ; les travaux ont débuté en janvier 2017 et devraient être terminés en automne.

Outre l’accès via la place Poelaert, l’accès de service côté rue aux Laines est également en voie de sécurisation.
L’adaptation du bâtiment aux normes et exigences actuelles sur le plan de la sécurité représente un grand pas en avant pour la conservation de ce bâtiment exceptionnel et surtout  pour le maintien de sa fonction d’origine telle que Joseph Poelaert l’avait conçue en 1862. A l’époque, il s’agissait du bâtiment de justice le plus grand de toute l’Europe, symbole par excellence de la toute jeune nation belge et encore aujourd’hui, c’est un des monuments bruxellois les plus emblématiques. Cette merveille de l’architecture éclectique du XIXe siècle a été partiellement classée en 2001 et en 2008. Pour les années suivantes, la Régie des Bâtiments, propriétaire du bâtiment, prévoit d’autres campagnes de restauration, notamment pour les façades.

Dernière modification 03/07/2017 16:17
Mots-clés associés : , ,