Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / News / Maison de l'architecte V. Taelemans

Maison de l'architecte V. Taelemans

Restauration de l'enveloppe du bâtiment rue Philippe le Bon 70, 1000 Bruxelles

Façade avant restaurationEn 1901, Victor Taelemans construit son habitation personnelle en style Art nouveau àFaçade après restauration l’angle de la rue Philippe le Bon et de la rue de la Pacification, en s’inspirant de la maison Otlet  de 1898, due aux architectes Octave Van Rysselberghe et Henry Van de Velde.

De mai à octobre 2018, l'enveloppe classée de la maison a été restaurée suite à la délivrance du permis unique le 19/4/2018. Les parements de façade en pierre de Savonnière et d'Euville, sur un socle en pierre bleue, ont été nettoyés et, le cas échéant, réparés. Les châssis en bois ont été minutieusement restaurés en remplaçant  à l'identique seuls les éléments qui étaient dans un trop mauvais état pour être conservés. Le simple vitrage d’origine a été également conservé. Au deuxième étage, les vitres originales avaient été remplacées dans le passé par du double vitrage. La restauration y a réintégré un simple vitrage feuilleté présentant une feuille de verre étiré à l'extérieur pour restituer la cohérence de l'ensemble.  Sur base d'une étude stratigraphique, les menuiseries extérieures ont été peintes dans le ton vert-de-gris d'origine.Détail des châssis après restauration

Un certain nombre d'éléments disparus ont été reconstitués selon la situation d'origine : le terrasson de la toiture a été à nouveau recouvert de zinc (en remplacement du roofing),  au-dessus du lanterneau de la cage d'escalier la verrière en acier a été restituée (en remplacement de la verrière en PVC existante) et certaines ferronneries disparues ont été replacées.

Ces travaux, réalisés sous la direction du bureau Atelier d'Architecture du Congrès, tout comme les études préliminaires afférentes, ont été subventionnés par la Région de Bruxelles-Capitale.

Dans une prochaine phase, il est envisagé de reconstituer une frise décorative sous la corniche, là où se trouvait à l'origine une frise sur toile marouflée qui a, à un fragment près, disparu.  Cette possibilité est encore à l'étude.